Les déterminants d’une expérience inclusive dans des ateliers créatifs : le cas du réseau des Bibliothèques de Montréal

Description

Les bibliothèques ont changé. Certes, il existe toujours des espaces de détente et des livres, mais désormais des salles d’exposition, des jeux vidéo, des lieux de restauration et des espaces de co-working y sont implantés. Avec cette transformation récente et face à la volonté des acteurs culturels de rendre toujours plus accessibles leurs produits, il est important de s’interroger sur les stratégies d’inclusion et en particulier sur les déterminants d’une expérience inclusive dans ces ateliers qui font appel à la créativité artistique et technologique. Plus spécifiquement, le présent projet s’inscrivant dans une approche par Laboratoire vivant entend circonscrire sa réflexion à deux activités que les Bibliothèques de Montréal souhaitent offrir dans ses établissements, le Fab Lab et la Ruche d’art. Il s’agira d’établir, dans un cadre de collaboration étroite avec toutes les parties prenantes, un inventaire des caractéristiques propres à ces ateliers et à l’environnement pour comprendre les besoins de personnes ayant des incapacités en regard des ateliers de créativité ainsi que les facteurs venant faciliter ou limiter la qualité de l’expérience inclusive dans de tels ateliers, pour ensuite répertorier des actions pouvant en faciliter l’accessibilité.

Objectifs

  1. Comprendre les attentes et les besoins de personnes ayant des incapacités en regard des ateliers de créativité;
  2. Comprendre les conditions d’une expérience inclusive dans ces ateliers;
  3. Identifier les facteurs de l’environnement venant faciliter ou limiter la qualité de l’expérience accessible dans de tels ateliers;
  4. Répertorier des actions pouvant en faciliter l’accessibilité.

Jalons

  1. Recension des écrits en regard des trois dimensions suivantes : loisir inclusif, adaptation et environnement capacitant, culture et inclusion
  2. Collecte des données : Rencontres d’information sur le projet avec les intervenants des Bibliothèques de Montréal, Recrutement des participants, rencontres préalables, collecte de données en ateliers (observations, enregistrements audio et vidéo)
  3. Analyse des données des rencontres préalables et recueillies in situ; rencontres des partenaires pour l’approfondissement de l’analyse des données; rencontres de validation des résultats avec les participants
  4. Rédaction du rapport sous forme d’articles et du sommaire exécutif
  5. Transfert des connaissances : Rédaction d’articles scientifiques et parutions dans le bulletin de l’Observatoire québécois du loisir; conférences dans le milieu; conférences scientifiques
État d'avancement global
1- Recension des écrits
2- Collecte des données
3- Analyse des données
4- Rédaction du rapport
5- Transfert des connaissances
Membres de l'équipe

Par ordre alphabétique

  • Hélène Carbonneau, chercheure principale | professeure, Université du Québec à Trois-Rivières, REPAR
  • Marie-Michèle Duquette, étudiante au doctorat | Université du Québec à Trois-Rivières, REPAR
  • Alexandra Gilbert, étudiante à la maîtrise | Université du Québec à Trois-Rivières, REPAR
  • Delphine Guibourgé, partenaire principal | bibliothécaire, Les Bibliothèques de Montréal
  • Camille Joannisse, étudiante à la maîtrise | Université du Québec à Trois-Rivières
  • Anne Pelletier, partenaire | directrice, DéPhy Montréal
  • Aude Porcedda, co-chercheur | professeure, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Valérie Poulin, chercheure principale | professeure, Université du Québec à Trois-Rivières, CIRRIS
  • Frédéric Reichhart, collaborateur | Institut d’enseignement supérieur et de recherche-handicap et besoins éducatifs particuliers (INS-HEA)
  • Marc St-Onge, partenaire | directeur, AQLPH
  • Pierre-Yves Therriault, collaborateur | professeur, Université du Québec à Trois-Rivières, REPAR
  • Dong Qi Zheng, étudiante à la maîtrise | Université du Québec à Trois-Rivières
Agent de concertation intersectorielle