Structure organisationnelle

L’initiative Société inclusive vise à promouvoir et faciliter des activités qui vont au-delà des mandats respectifs des partenaires impliqués, qui optimisent les ressources de chacun afin d’atteindre des objectifs qui dépassent ce que chacun peut réaliser individuellement.

L’initiative met en place un processus qui vise à résoudre les problématiques générant
de l’exclusion sociale par l’entremise d’interventions interdisciplinaires et
intersectorielles, en:

    1. Faisant le lien entre les problèmes et les expertises requises pour les résoudre.
    2. Assurant un appui (ressources humaines, matérielles et financières) continu tout au long du processus de développement de l’innovation sociale, sans duplication des initiatives et programmes existants, se traduisant par un minimum d’investissement par activité pour un maximum d’impacts.
    3. Mettant en place les conditions nécessaires pour permettre aux partenaires de travailler/collaborer en intersectorialité, sans chercher à faire de chacun des experts des sujets impliqués.

Structure organisationnelle

L’initiative s’est doté d’une structure organisationnelle pour assurer la réalisation de sa mission. Elle est composée de :

L’assemblée des membres partenaires est constituée des partenaires de l’initiative intersectorielle. Elle se tiendra annuellement et permettra d’échanger et d’informer l’ensemble des partenaires et leurs membres.

Dès le début, l’assemblée identifiera des représentants des partenaires qui constitueront la communauté de pratique. Son mandat est de favoriser le partage des expériences et perspectives des parties prenantes, d’inspirer les efforts de recherche au sein de l’initiative intersectorielle tout en facilitant la mise en oeuvre des résultats de recherche dans la pratique clinique et dans des changements sociétaux.

Le comité des partenaires sera composé des quatre porteurs de l’initiative, du directeur scientifique et de cinq représentants des partenaires. Son rôle est de déterminer les orientations et de s’assurer de la bonne gestion de l’initiative. Il devra faire rapport annuellement auprès de l’assemblée des partenaires.

Un comité aviseur rencontrera les partenaires deux fois par année afin de donner un
avis externe au Comité des partenaires sur le déroulement de l’initiative. Ce comité comprendra des chercheurs de chaque secteur (Société et culture, Santé, Nature et technologies) et des experts des quatre thématiques.

Le comité exécutif est formé par le directeur scientifique appuyé par un coordonnateur scientifique, d’une coordonnatrice adjointe et de trois agents de concertation intersectorielle (ACI) (deux à Montréal et un à Québec). Ces derniers auront le mandat de faire les ponts entre les partenaires et la gestion des projets de l’initiative.

Opérationnalisation

L’initiative Société inclusive met en place un processus d’animation, de concertation et de soutien afin d’opérationnaliser le développement d’innovations sociales pour une société plus inclusive, tel que :

  • animation d’une Communauté de pratique qui se veut une plateforme d’échanges d’idées, de propositions d’expertise et d’avancement des projets accessible à tous les partenaires de l’initiative intersectorielle ;
  • animation biannuelle d’une activité d’émergence d’idées, de « match-making » et de suivi de projets ;
  • soutien aux démarches de préparation de projets (financement, assignation d’un ACI) et de réalisation ;

L’évaluation des projets se fera en concertation avec le Comité exécutif et le Comité des partenaires.