Colloque « La recherche participative par, pour ou avec les groupes marginalisés »

Objectifs

L’événement « « La recherche participative par, pour ou avec les groupes marginalisés », organisé conjointement par Société Inclusive, le Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGÉS), l’Institut universitaire en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme et Exekovise à partager les approches développées pour mener des recherches participatives avec des groupes marginalisés* au Québec.

Dans le cadre de ce colloque, les personnes participantes seront invitées à découvrir et discuter des méthodologies et outils de recherche participative permettant de pleinement engager dans un processus de recherche différentes populations en situation de vulnérabilité (personnes en situation de handicap, personnes autistes, personnes en situation d’itinérance, personnes aînées).

 L’événement comprendra des activités de réseautage créatives, des tables rondes sur les enjeux et bonnes pratiques en recherche participative, des ateliers et une séance d’exposition d’affiches avec trois bourses à la clé.

Contexte 

Recherche participative, recherche-action, recherche en partenariat, recherche collaborative ou coopérative, recherche-intervention, les appellations utilisées pour désigner ce type de recherche sont nombreuses. Si les visées et les méthodes de ces approches peuvent différer, elles s’inscrivent toutes dans une volonté de lier théorie et pratique, science et société. La recherche participative est ainsi une orientation générale de recherche, caractérisée par la participation des acteurs concernés dans le processus de recherche, en s’appuyant sur leur expérience et leurs savoirs.

Par ailleurs, la recherche participative est de plus en plus mobilisée dans le domaine des soins de santé et des services sociaux. En plaçant les bénéficiaires, les membres d’une communauté ou les décideurs et décideuses au cœur du processus de recherche, la recherche participative vise à produire des résultats utiles, axés sur les priorités des participants et facilement transférables, en prenant en considération les connaissances et l’expertise de chacune et de chacun. L’approche de recherche participative s’avère très utile pour que toutes les parties concernées par un enjeu puissent jouer un rôle actif dans l’identification de priorités de recherche et soutenir le processus de recherche lui-même.

Plusieurs principes ou stratégies ont été identifiés afin de faciliter la collaboration efficace entre personnes possédant une expérience terrain et des chercheurs académiques, par exemple :

  • mettre en place de bons moyens de communication,
  • clarifier les priorités et les rôles,
  • considérer les ressources nécessaires pour l’implication de chaque membre de l’équipe, etc.

Ces principes et stratégies méritent d’être explorés davantage dans une perspective intersectionnelle ; et surtout d’être partagés entre chercheurs, chercheuses, étudiantes et étudiants et partenaires s’intéressant à la recherche participative afin de développer des approches de recherche ainsi qu’un langage commun.

*Groupes et public marginalisés 

Par personnes issues de groupes marginalisés il sera fait référence:

  • aux personnes ayant une déficience motrice
  • aux personnes ayant une déficience sensorielle
  • aux personnes ayant une déficience intellectuelle
  • aux personnes Sourdes,
  • aux personnes autistes,
  • aux personnes présentant une problématique de santé mentale
  • aux personnes aînées,
  • aux personnes en situation d’itinérance,
  • aux minorités culturelles,
  • aux personnes autochtones.

Publics concernés

Toutes les personnes intéressées par les bonnes pratiques et stratégies favorisant l’engagement de personnes issues de groupes marginalisés dans des projets de recherche participative sont les bienvenues.

Ce colloque s’adresse aux universitaires ainsi qu’aux personnes professionnelles et cadres provenant des milieux gouvernementaux, des services publics, des municipalités, des entreprises et du milieu associatif engagés dans le développement de communautés inclusives et la compréhension des dynamiques de marginalisation, ainsi qu’aux personnes vivant des situations de vulnérabilité elles-mêmes, aux citoyens et citoyennes concernés par le vivre-ensemble.

Étudiants et étudiantes

Ce colloque sur les défis et les enjeux de la recherche participative auprès de populations marginalisées offrira des opportunités de formation et de mentorat pour tous les étudiants et étudiantes, partenaires et jeunes chercheurs ou chercheuses qui souhaiteront y participer.  Il s’agit là d’occasions uniques de réseautage  « hors des sentiers battus » pour les personnes participantes.

La session d’affiches constituera une bonne occasion pour les étudiants et étudiantes de pratiquer leurs habiletés à présenter leurs projets de recherche à des publics variés. Toutes les personnes présentes seront invitées à voter pour leur affiche préférée. De plus, un comité mixte évaluera le contenu de l’affiche, la présentation et la réponse aux questions. Différents prix seront remis en fin de journée et les lauréates et lauréats seront mis de l’avant sur les réseaux sociaux et sur les sites internet des organisateurs.

Une aide financière peut-être  disponible pour le transport des étudiants qui résident à l’extérieur de Québec.

Programme

Le programme abrégé est maintenant disponible sur l’onglet dédié. Vous pourrez également y télécharger le programme complet pour prendre connaissance des activités offertes!