Feuille d'analyse de données avec graphique en colonnes, une loupe et un stylo

Résultats du 4e appel à projets

Voici les six projets sélectionnés dans le cadre du 4e appel à projets de Société inclusive qui s’est terminé le 29 mars dernier. Félicitation à toutes les équipes!

1 | Co-Creation of a Leisure Experience in an Inclusive and Accessible Theatre Space: The case of the Segal Centre for Performing Arts
Chercheurs principaux : Walter Wittich et Tiiu Poldma
Partenaire principal : Segal Center for Performing Arts
Résumé : 
This project will examine challenges that restrict individuals with disabilities from engaging in cultural recreation and leisure activities, such as theatre performances. In this two-tier project, we are interested in examining how all stakeholders enjoy live theatre and examine the challenges in accessing and attending live performances. Second, this project centers around a “relaxed performance” at the Segal Centre for Performing Arts in Montreal. The Segal Centre has taken important steps to improve physical accessibility and provide assistance at performances; however, the environment and information provided to audiences are not universally accessible for persons with limitations (e.g., vision, hearing, language and communication). Guided walkabouts with diverse stakeholders and preparation and presentation of a relaxed performance will be organized to enrich the theatre experience for everyone. A pre- and post-evaluation will guide this process and provide potential strategies for engaging people of all walks of life in performances across Montreal and beyond.


2 | Apprentissage de la conduite automobile chez les adolescents et jeunes adultes ayant des incapacités : Soutien à l’élaboration d’un processus d’accompagnement basé sur les facteurs favorisant la conduite et l’autodétermination
Chercheurs principaux : Simon Beaulieu-Bonneau et Martin Caouette 
Partenaire principal : CIUSSS-CN
Résumé : 
La conduite automobile est une activité de la vie quotidienne centrale dans le mode de vie occidental, favorisant l’autonomie et la participation sociale. L’apprentissage de la conduite représente un défi particulièrement important pour les adolescents et jeunes adultes ayant des incapacités. L’École de conduite du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale offre un programme adapté d’apprentissage de la conduite aux personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience physique. L’objectif de ce projet est de soutenir l’École de conduite dans l’élaboration d’un processus d’accompagnement des usagers et de leur famille basé sur les facteurs personnels et fonctionnels favorisant la conduite et l’autodétermination. Par le biais d’un audit de dossiers et d’entretiens qualitatifs, ce projet fournira un outil à l’équipe de l’École de conduite pour faciliter l’accompagnement tout au long du programme, afin de maximiser la réussite, l’autodétermination et la participation sociale.


3 | Co-construction d’un programme de formation continue des acteurs municipaux en lien avec les plans d’action d’accessibilité universelle
Chercheurs principaux : Patrick Fougeyrollas et Annie Rochette
Partenaire principal : Réseau des municipalités accessibles
Résumé : 
Conformément aux exigences légales, les municipalités québécoises de 15 000 habitants et plus produisent annuellement un plan d’action visant à réduire les obstacles à la participation sociale des personnes handicapées. Les connaissances, les pratiques et outils de soutien en matière d’accessibilité universelle sont très diversifiés et peu harmonisés entre les villes. Selon un devis de recherche partenariale de co-construction des savoirs, l’objectif est d’élaborer un programme de formation continue pour outiller les porteurs de dossiers et ainsi répondre au besoin d’harmonisation des pratiques en contexte municipal. Un sondage pour l’identification des besoins de formation auprès des municipalités et une recension des ressources existantes seront réalisés. Des groupes de discussion ciblés selon les acteurs représentant les diverses responsabilités municipales préciseront ce portrait de situation pour des municipalités de tailles différentes. L’ensemble des données permettra de produire un plan détaillé de formation continue et l’élaboration des modules-pilotes qui seront expérimentés par les partenaires des municipalités.


4 | Exploring cognitive-social factors underlying pedestrian navigation following chronic moderate-to-severe traumatic brain injury (m/sTBI) using virtual environments 
Chercheurs principaux : Anouk Lamontagne et Bradford J. McFadyen
Partenaire principal : Association québécoise des traumatisés crâniens
Résumé : 
Dysfunctions in reading emotions of others, mobility and social participation are hallmarks of m/sTBI. This project addresses all three, responding to the AQTC’s need to further understand and raise awareness about nonverbal communication deficits of persons with m/sTBI and their impact on function, participation and inclusion. Specifically, an inability to recognise emotion during a collision avoidance task can negatively affect interpersonal interactions, leading to poor social participation and inclusion. With AQTC’s input, the team will develop virtual reality (VR) scenarios with avatars to investigate emotion recognition abilities during mobility in m/sTBI participants and their impact on pedestrian interactions for collision avoidance. Results and VR scenarios will be used for presentation/discussion at AQTC with the different stakeholders, to develop awareness material and to support the future development of a VR tool for the assessment and training of social cognition abilities, with all actions targeting enhanced social participation and inclusion after m/sTBI.


5 | Identifying the Fundamental Movement Skills for Pediatric Manual Wheelchair Users: A Step Towards the Development of Inclusive Physical Education and Social Participation
Chercheurs principaux : Paula Rushton et Jérôme Gauvin-Lepage
Partenaire principal : Écoles Joseph-Charbonneau et Victor-Dorée
Résumé : 
Pediatric manual wheelchair users (PMWUs) do not meet the Canadian 24-hour movement guidelines.1 Consequences are significant in terms of physical, emotional and cognitive health and impact not only childhood, but also adulthood.2 In Québec, approximately 32% of French- speaking schools do not meet the recommended minutes of physical education (PE).3 It is likely that PMWUs receive even less PE that their typically developing peers. It is also likely that the PE that they do receive is not adapted to their specific needs. This project has the objectives of describing the current PE curricula provided in Québec regular and specialized schools to PMWUs and of identifying the fundamental wheelchair skills required for this population using a survey and qualitative interviews. It will provide the data required to advance knowledge in these areas and will be the catalyst for improving physical activity, mobility and ultimately social participation of PMWUs.


6 | Formation et familiarisation à l’utilisation du réseau régulier de transport en commun : un état de la situation des besoins et des ressources pour les personnes ayant des incapacités
Chercheurs principaux : Krista Best et François Routhier
Partenaire principal : Réseau de transport de la capitale nationale
Résumé : 
L’accès aux services publics de transport pour les personnes ayant des incapacités physiques ou en perte d’autonomie constitue une problématique majeure, vécue au quotidien mais également identifiée dans les écrits scientifiques. Le Réseau de transport de la Capitale souhaite connaitre les besoins de sa clientèle en lien avec un éventuel service de formation et de familiarisation à l’utilisation du réseau régulier de transport en commun. Il souhaite également mieux connaitre les ressources et services existants en lien avec un tel service, besoin qui est également partagé par le CIUSSS de la Capitale-Nationale. Pour répondre aux besoins de nos partenaires, nous allons réaliser un scan environnementale ainsi des groupes focalisés. Ce projet, qui s’inscrit dans la phase d’émergence du processus d’innovation sociale, soutiendra nos partenaires dans leurs offres de services visant à rendre les individus les plus autonomes possible dans la réalisation de leurs déplacements et de leurs habitudes de vie.